Skip to content

Apple : des doutes sur l’anonymat des données des utilisateurs d’iCloud

Des chercheurs ont repr des numros d’identification dans les donnes des utilisateurs envoyes Apple, mettant de nouveau mal les affirmations de l’entreprise sur ses engagements de confidentialit.

La semane dernière, des chercheurs ont rapporté que plusieurs purposes Apple récoltaient des données d’utilisateurs, even when on leur demandait de ne pas le faire, une découverte qui a donné lieu à une class motion. Extra un suivi counsel that the scenario pourrait être encore pire que prévue. Les deux mêmes développeurs iOS (et chercheurs en securité occassionnels) qui publiciente sous le compte Twitter Mysk affirmation désormais avoir repéré des números d’identification uniques dans les données d’utilisation envoyées à Apple, ce qui semble contradictire les déclarations de l’entreprise qui affirme que toutes ces données sont anonymouses.

As he defined to the builders in his tweet, “Apple analysts comprise an identifier named dsID that uniquely identifies an iCloud account.” Which means that Apple analysts can establish all customers individually. In a six-party thread, no quantity is completely different than the DSID (Listing Providers Identifier) ​​numbers are coherent in these collected. Ils publiciente aussi une vidéo qui montre le déroulement du processus en temps réel:

“Le DSID est associé au nom, à l’addresse électronique et à toutes les données du compte iCloud de l’utilisateur”, écrivent les chercheurs, ce qui signifie qu’Apple (et theoreticalmente les partenaires publicitaires tiers) pourrait lier specifiquement les purposes Sur lesquelles clique l’utilisateur et les publicités qu’il visualise. Effectively sûr, it’s potential that Apple does not likely scrutinize the DSID and protect the anonymity of the données, however the Listing Providers Identifier is there even within the Mysk findings are troublesome.

Contradictory statements

Cela également également aller à l’encontre de la déclaration d’Apple sur l’analyse des appareils et la confidentialité, l’entreprise affirmant clairement qu’aucune des informations collectedées ne permet d’identifier l’utilisateur personnellement. Plus loin, in the identical doc, Apple signifies that, even when she will be able to run certains données d’utilisation des purposes Apple sur ces appareils par le bias d’une synchronization utilizing a cryptage de bout en bout, elle le fait d’une manière qui ne permet pas d’identifier l’utilisateur auprès d’Apple. Just like the soul of The Verge, the confidentiality circumstances are separated from the Apple App Retailer in line with the knowledge associated to navigation, aux achats, aux inquiries and aux téléchargements… they’re stocked with the IP deal with, a random distinctive identifier (when it exists) and the Apple identifier when the consumer is linked to the App Retailer or to the opposite boutiques on-line Apple », are these which can be contradictory and imprecise.

Selon Mysk, une fois de plus, the knowledge despatched to Apple isn’t affected by the deactivation of the choice “Share the evaluation of the iPhone” (Confidentialité/Analyse et améliorations). Il n’y a pas de moyen obvious de l’empêcher, sauf en choisissant de ne pas utiliser l’App Retailer et les autres purposes iOS implicatées dans la recherche. Apple n’a pas encore répondu à ces allegations, qui ont émergé au début du mois. Ces des nières années, de nombreux utilisateurs de smartphones semblent désabusés sur la collecte de données, como en témoignent les commentaires et les haussements d’épaules envoyés après la publication de cette histoire par Gizmodo : « Tous les géants de la technologie s’y mettent, se disent les gens, et cela ne touche pas directement ». However, aside from the obvious contradiction of breaking an express promise of ne pas le faire, Apple pourrait être impactée by this revelation plainly, after a sure time, it’s fabricating the picture of enterprise expertise probably the most respectful of confidentiality . Ce respect des données pourrait désormais aller à l’encontre de l’activité publicitaire croissante d’Apple, l’entreprise ayant la possibilité de tirer revenue d’une importante supply de données détaillées sur les utilisateurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *