Skip to content

Barjac m’en chante: the programming 2023!

The programming Barjac m’en chante 2023 is dévoilée. Et c’est objectivement un grand bonheur. It appears that evidently this premiere signed Julie Berthon et that the general public of the festival-pas-comme-les-autres is greater than all different delicate à qui en conocte le menu, directs the operations, donne le the de ces six days qu’on surveille comme le lait sur le feu.

Sans remonter aux temps initiaux de Barjac (sa creation sous l’impulsion de Jean Vasca et d’Edouard Chaulet), nous avons vécu longtemps les programmings de Jofroi, puis celles de Jean-Claude Barens, ce dernier dont la succession fut paisée, créative , judicieuse et ouverte, une totale réussite sans alterer quoi que ce soit à “l’esprit Barjac” tout en enterrant à jamais cette idée de competition sectaire qui, à tort ou à raison, collait à this manifestation. Barens, dès le début, avait annoncé qu’il ne serait à ce poste que pour six éditions, pas plus. Et nous savions qu’il désirait passer le relais à une consœur. Selected faite.

Pas dans les meilleures cependant circumstances. Barjac m’en chante Vit, comme bien d’different festivals, des difficultés financières. Moins de subventions, des coûts qui comme partout augmentent… The primary prodige of Julie Berthon est d’avoir maintenu une programming pertinent, pétillante, curieuse, avec un même nombre de rendezvous. Bravo.

Une fois encore, tout est bon y’a rien à jeter. Des artistes jamais vus (beaucoup de découvertes cette année, donc de coups de coeur en perspective), des retours joyeux (Sarclo, Laffaille, Dimoné, Defever, Kent…), des incidents réparés (Yoanna et Govrache, douchés par l’orage il ya deux ans), c’est un catalog fascinating dont chaque artiste est en soi un événement.

Greater than ever, faire vivre un tel competition est un acte d’héroïsme, de résistance. Tous les vents sont contraires et malgré tout Barjac proceed d’exister. Si Barjac tombe un jour, on ne peut imaginer les conséquences sur cette chanson qui est ici ardemment, passionnément défendue. Artistes et publics, il nous faut faire corps pour tous converge cet été dans cette petite commune du Gard. On sait qu’être festivalier coûte cher (subscriptions, hébergement, restoration, livres et disces qu’on trouve difficilement ailleurs…), il faut que ça en vaille le coût ! Et c’est encore et toujours le cas. La chanson s’y pare de tous ses atours, de ses plus belles fragrances. Sans hesiter vous pouvez vous y abonner et, surtout, le faire savoir.

Michel Kemper

The edit of Julie Berthon

julie berthonBarjac et la chanson: une longue histoire.

Au fil des années, ce lien n’a cessé de se consolidar, animé par l’indefatigable envie de faire se rencontrer un public passionné et des artistes passionnants. Alors que la folie des grandeurs sévit dans bon nombre de manifestations culturelles, la competition gardois lui, n’a jamais quitté sa ligne, préférant défendre un événement à taille humaine. Et on ne saurait que trop lui donner raison aujourd’hui automobile – les crises successives que nous traversons nous le provevent bien – il est désormais important d’inverser la courbe de croissance et de mettre fin à cette courbe effrénée vers la démesure.

Le competition a également su garder son identité, remaining connected to a sure «charactere» of the chanson, exigante et engagée, tout en s’ouvrant petit à petit à de nouvelles esthétiques. Il s’est obstiné à défendre les singularités artistiques faisant face aux aboiements toujours plus bruyants des majors qui tentent de lisser et de standardiser la scène chanson.

Barjac M’en Chante It additionally turned a lieu incontournable de la chanson, a reference properly au-delà de ses frontières Cévenoles, et rayonne aujourd’hui à l’échelle nationale mais aussi sur une giant partie des territoires francophones.

Mais ne nous y trompons pas, l’equilibre reste fragile A l’heure où l’ensemble du monde culturel doute et se questionne, la chanson n’est pas épargnée: le développement des artistes qui tentent d’inscrire leur travail dans la durée If durcit, the areas of diffusion qui leur are reserved are decreased, the circumstances d’accueil s’amenuisent. Dans le meme temps les endowments diminuent, plunging sure manifestations frangines dans de grandes difficultés after they encore the possibility of existence.

On this tough context, I measured my probability to proceed to have a line artist hors des sentiers battus sans jamais ceder à la logique marchande. Aussi longtempos que posible, il faut poursuivre avec ardeur et conviction ce chemin de crête.

C’est en m’appuyant sur ces fondations solids, sans en changer ni le format ni l’esprit, que j’ai bâti cette nouvelle édition. J’y ai merely aporté ma sensibilité, la parsemant par petites touches de nouvelles couleurs, mêlant les générations et les kinds. En invitant des artistes éclectiques, en s’ouvrant à toute la créativité qu’ils nous offernt, en restant curieux, nous continuerons à faire de Barjac un haut lieu d’expression, de liberté et de partage.

2023 shall be a closing version «qui garde l’esprit»,

2023 shall be assuredly a “curiosity” version,

2023 will indéniably be a “passerelle” version.

Je remercie celles et ceux qui m’ont donné leur confidence pour continuer à écrire l’histoire de ce beau competition; Sans oublier celles et ceux m’ayant permis, il ya plus de vingt ans, de poser pour la première fois les pieds sur ces magnifiques terres gardoises.

I respect the mairie de Barjac pour son soutien sans faille, les collectivités territoriales et l’ensemble de nos partenaires et mécènes.

Enfin, je salue chaleureusement l’engagement de la formidable équipe de Chant Libre, qui a su assembler ses forces et ses compétences pour organizer nos retrouvailles et nous permettre une nouvelle fois de fêter la chanson sous la voûte étoilée du ciel barjacois.

We hope that you will see that this version 2023 of what satisfies your gourmandise!

Bon competition à toutes et à tous !

Julie Berthon, Inventive Director

EVERY DAY, SCHEDULE IT:

301805877_604248274463622_1637583527932601584_n Samedi July 29

9:30 p.m. | Espace Jean-Ferrat

meche (photograph ci-contre)

11 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Thibaud Defever & the Properly Quartet

Sunday 30 July

3 p.m. | Salle Jean-Louis-Trintignant

Francois Puyalto

5 p.m. | Chapiteau du Pradet

Melkoni Challenge

6:30 p.m. | Chapiteau du Pradet

Jack Simard

9:30 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Dimone

11 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Lou Home

orlyMonday 31 July

11am | École Publique

What are you taking part in?

11:15 a.m. | Backyard of papotages

Arthur Ribo

3 p.m. | Salle Jean-Louis-Trintignant

Sarclo

5 p.m. | Chapiteau du Pradet

Camille Laïly

6:30 p.m. | Chapiteau du Pradet

Orly (photograph ci-contre)

9:30 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Lula Heldt

11 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Vaslo

buridane Tuesday 1st August

11 a.m. | École Publique

marionette drole

11:15 a.m. | Backyard of papotages

Arthur Ribo

3 p.m. | Salle Jean-Louis-Trintignant

Gilbert Laffaille

5 p.m. | Chapiteau du Pradet

Julia Pertuy

6:30 p.m. | Chapiteau du Pradet

Jerome Pinel

9:30 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Buridane (photograph ci-contre)

11 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Batlik

large_GOVRACHE_PROFIL_FOND_BLANC_fdb0995eed Mercredi 2 août

11 a.m. | École Publique

Mots pour Momes

11:15 a.m. | Backyard of papotages

Corentin Coco

3 p.m. | Salle Jean-Louis-Trintignant

Gilbert Laffaille

5 p.m. | Chapiteau du Pradet

Coline Malice

6:30 p.m. | Chapiteau du Pradet

Julie Lagarrigue

9:30 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Marion Roch

11 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Govrache (photograph ci-contre)

YOANNA_THENARDIER_14 Jeudi 3 août

11:15 a.m. | Backyard of papotages

Corentin Coco

3 p.m. | Salle Jean-Louis-Trintignant

Christine Bretons

5 p.m. | Chapiteau du Pradet

Petite Gueule

6:30 p.m. | Chapiteau du Pradet

Gyslain N.

9:30 p.m. | Espace Jean-Ferrat

joanna (photograph ci-contre)

11 p.m. | Espace Jean-Ferrat

Kent

12:30 a.m. | Backyard of papotages

bal tour

Et, bien sûr, les Rencontres de eleven heures moins one, les Apéros-Thème de Midi Cèze, les Scènes ouvertes. Et l’exposition « La Chanson par l’Affiche » by Jean-Michel Tomé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *