Skip to content

Châteauroux: Equinoxe fait scène neuve et booste sa programmation

What at-il de commun entre Homère et un supporters du FC Lens ? Et que vient faire ce loup au milieu de l’affiche de cette nouvelle saison? Les abonnés et futurs spectateurs de la scène nationale de Châteauroux ont eu toutes les explications au cours d’une soirée joyeuse et festive.

By Pierre Belsoeur

Stadium les supporter du RC Lens on the scene on March 19 © Yohanne Lamoulère

Les mythes et croyances sont la colonne vertébrale de la programmation 22/23 d’Equinoxe, la Scène nationale de Châteauroux, dont la présentation délocalisée avait lieu à la cité du numérique, dans le parc Balsan. Les travaux de rénovation totale du plateau ne sont pas tout à fait terminés.

A dynamic presentation, led by the director of the Equinox, Jerôme Montchal, and joyeuse – les frères Scopitone abandonnant leur caravane pour déambuler en musique dans l’amphithéâtre et Jerôme Rouger donnant, lors d’une conférence jubilatoire, ses conseils aux spectateurs pour nicely réussir un spectacle.

Homère et Ovide seront là

Qui dit mythologie pense à Homère… ou à Ovide. Ils seront bien là, revisited by Pauline Bayle and Flàvia Lorenzi. The premiere pose, dans une mise en scène extremely dynamique, une query sadly d’actualité: «Au nom de quoi est-on prêt à mourir» (December 3). The second presents the creation of sept actresses in residence on the nationwide scene from the Heroes. monument éphémère que symbolizes the Parthénon (contes immoraux les 13 et 14 avril).

Jerôme Montchal declined a presentation joyeuse et enthousiaste du program

A propos de monument justement, the supporters du RC Lens have been on the scene on the finish of the hiver avec Stadium, le spectacle le plus étonnant de la saison. Mais quel rapport entre les mythes et le foot demanderez-vous? Depart Bollaert’s ardour du public est mythique. Et cette ardour c’est celle de la classe ouvrière et de l’hymne du bassin minier « Les Corons » qui pousse les « sang-et-or « vers la victoire. Six acteurs are mèleront aux cinquante trois supporters pour raconter leur vie sublimée par les soirs de matches, avec pompons ladies et baraques à frites (le 19 mars).

Les amateurs de théâtre classique y trouveront aussi leur compte avec la Mouette, mise en scène par Cyril Teste ( 8 et 9 novembre ) le Don Juan revisited by David Bobée ( 8 et 9 février) et Les Illusions perdues, du Balzac tailored à la scène par Pauline Bayle qui signera donc deux spectacles cette saison à Equinoxe (28 janvier)

If the théâtre is the premiere vocation of the Châteauroux scène nationale, on and danse également. Notamment avec Faun et Vïa par le grand ballet théâtre de Genève in co-production with Equinoxe (le 4 mai) Les circassiens y ont aussi leur place, specifically les artistes suisses et italiens de l’Edo Cirque who proposed L’Estetica Dell’ Orso (April 6)

du jazz pointu

In jazz aussi on est pointu à Châteauroux. Week-en new-yorkais en mars avec le samedi 11 David Krakauer virtuoso clarinetist pour une Mazel Tov Cocktail Social gathering et lendemain Gabriel Kahane et son piano by him. Un jazz au goût latin également un peu plus tard avec Laurent Coulondre entouré de musiciens sud américains pour jouer «Mea Festa» dernier album du pianiste nimois.(le 30 mars)

Enfin quelques grands parsèment cette saison, Patricia Petibon chantera Offenbach le 5 janvier, Edouard Baer fermera le rideau de la saison le 17 mai. Quant à Fabien Olicard il fera accourir les jeunes que suivent sur You Tube le 11 mai.

Et le loup au fait? Et bien il est au middle de l’affiche, il fait partie de l’imaginaire berrichon et catalyze toutes les peurs.

observe

Pour tout savoir sur cette saison et réserver vos locations www.equinoxe-chateauroux.fr

Jerôme Rouger to remis les spectateurs à leur place… avec le sourire

Plus d’data autrement: Châteauroux : Bonne reprise pour DARC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *