Skip to content

remark the hospitals are protected in opposition to hackers

Les cyberattaques se manifold et le secteur de la santé est régulièrement touché. Plusieurs hôpitaux de régione parisienne se sont retrouvés privés d’ordinateurs à trigger de hackers qui réclamaient des rançons. Remark nos hopitaux se protègent contre cette menace ? Instance on the Limoges polyclinic.

Des companies administratifs aux blocs opératoires, et même dans les couloirs, à la polyclinique de Limoges, les ordinateurs sont partout. Mais pour se servir de ces informatiques instruments, on swimsuit au quotidien des règles précises.

J’ai mis ma carte. It connects me mechanically. Une fois par mois, on nous redemande de retaper notre mot de passe. For a historical past of safety.

Mathilde Orval and Lucie Lévêque, agency on the Limoges polyclinic

Les attaques récentes dans des hôpitaux de région parisienne ont forcément marqué les esprits. To the path of knowledge programs, la lutte contre les cyberattaques s’organise.

The risk comes from worldwide mafias. They’re infiltrating or envoing from emails factices avec des pièces jointes piégées. Ensuite, elles volent des informations, cryptent les réseaux et demanding des rançons.

Les hôpitaux sont ciblés, automobile leurs données ont une valeur importante à la revente, et ils ont des fragilités particulières.

“L’hôpital est beaucoup plus ouvert sur l’extérieur, analyze Fabrice D’Hollander, director of Info Techniques on the Polyclinique de Limoges. Par son métier, par le fait qu’il and ait de la télémédecine, qu’il and ait beaucoup d’outils, de biomédical qui demande à être connecté avec l’extérieur. En pleine nuit, il faut pouvoir dépanner un appareil. C’est comme si vous aviez un château-fort, mais que vous laissiez plein de petites portes en bois qui doivent être ouvertes quickly, automobile il faut quickly entrer.”

Within the polyclinic, a secret lieu dont l’entrée is protected: one of many pc rooms où se trouvent les arrivées d’web et les serveurs. All are doubled, with des sauvegardes déconnectées.

“Quand on parle sécurité, il ya aussi le fait de ne pas avoir de probleme matériel, que ça brûle ou quelqu’un arrive et débranche les câbles, Temoigne Fabrice D’Hollander. Il n’y a pas que le hacker méchant qui vise, il ya la personne un peu dérangée qui veut faire du mal à l’établissement.”

La principale porte d’entrée des hackers, c’est le facteur humain, l’utilisateur qui télécharge un fichier douteux. The sensitization of the personnel is common, with aussi des Envois de fake mails dangereux pour tester les réactions.

“The premiere was qu’on a fait ça avec le service informatique, and eu eu 28% des personnes qui sont tombées dans le panneau, analyze Batiste Moreigne, head of communication at Polyclinique de Limoges. After the primary consequence, on a fait des coaching and consciousness actions. La deuxième fois, ce chiffre est tombé à 1.5%.”

Extra menaces are in fixed evolution avec notamment des pièges d’un nouveau style Created by synthetic intelligences.

“You obtain the mail. Objectively, it turns into tougher to say: it is okay for my boss to sue me for faire or it is an attacker who’s 3,000 kilometers away and who essays d’entrer dans le sistème? Thierry Berthier, chercheur en cybersécurité on the College of Limoges, is uncertain. Meme pour des consultants, des gens formés à la sécurité, ça devient de plus en plus difficile.”

In 2022, eleven hopitaux français ont subi des attaques informatics. Dans le public come dans le privé, la règle est de ne pas payer les rançons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *