Skip to content

Infirmary identify for 1000 inhabitants : l’Outaouais au dernier rang au Québec

Ces chiffres montrent, une fois de plus, le portrait sombre des ressources en Outaouais. For the 12 months 2021-2022, on a calculation of 4.97 infirmières per tranche of 1000 inhabitants, whereas the provincial moyenne is 7.7.

L’Outaouais occupies even the determinant place of the provincial class for this indicator, which excludes the informants who occupy the posts of administration, instructing or analysis.

Statistics on the identify of firmers in Outaouais (as of March 31, 2022) :

  • 2276 infirmières et infirmiers ont exercé la occupation;
  • 77.9% work full time;
  • 315 infirmières et infirmiers ont le droit de prescrire.

supply : Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

By means of cella, the area on the similar time registered a lower of 1.2% within the variety of efficient infirmier, in response to the chiffres de l’OIIQ. That is the premiere after plusieurs années que cette statistique est à la baisse.

D’ailleurs, il s’agit de la seule région ayant enregistré une décroissance de son effectif en 2021-2022specify l’Ordre.

Tous ces chiffres n’ont pas pris par surpris la chargee de cours et doctorante en soins infirmiers à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Caroline Dufour.

Quand je travaillais à l’urgence de Gatineau, il ya environ trois ans, on sentait déjà qu’il manquait d’infirmières. On voyait que beaucoup de postes n’étaient pas pourvusat-elle commented on the micro de l’émission The matins d’ici.

Sur le terrain, il est difficile de cacher le manque d’infirmières. Ça devient drainant pour les infirmières.”,”textual content”:”De ce que j’ai compris, en ce second, ça n’a jamais été aussi dramatique en ce qui a trait au manque de personnes. On envoie des sufferers un peu partout, parfois dans un secteur où il n’y a pas de personnel spécialisé. […]Ça devient drainant pour les infirmières.”}}”>De ce que j’ai compris, en ce second, ça n’a jamais été aussi dramatique en ce qui a traitor au manque de personnes. On envoie des sufferers un peu partout, parfois dans un secteur où il n’y a pas de personnel spécialisé. […] Ça devient drainant pour les firmières.

Selon la chargée de cours, les nombreux départes des infirmières et infirmiers au fil des années ont des conséquences sur la transmission des connaissances. La relève arrive dans des départements où il n’y a presque plus d’experience. [Les infirmières] sont laissées à elles-mêmes.

Caroline Dufour, à l’époque où elle était l’assistant infirmière-chef à l’urgency de l’Hôpital de Gatineau (archives).

Picture : Radio-Canada

Moins alléchant

Étant elle-même étudiante, Caroline Dufour a pu offerrir cette perspective, expliquant qu’il peut être moins alléchant de travailler en Outaouais, compared with different areas of Québec.

If you will examine in Sherbrooke or Montréal, on us provide des levels universitaires dans des hôpitaux à la high-quality pointe de la technologie. In Outaouais, l’hôpital n’est pas encore à la high-quality pointe de la technologie.

Le gros hôpital prévu in Outaouais n’arrivera pas demain matinat-elle ajouté, en parlant du futur Middle hospitalier affiliated college of l’Outaouais qui sera construit sur la rue Edmonton.

« Between l’hôpital vétuste à Gatineau or les gros hôpitaux à Ottawa, c’est sûr que [l’un est plus] alléchant [que l’autre]. »

A quotation of Caroline Dufour, chargee de cours and doctoral scholar in soins firmiers à l’UQO

Quelques instants après l’entrevue de Caroline Dufour a la radio, des étudiants en travail social de l’uqo I began a grève to protest in opposition to the non-remunerated levels. The doctoral candidate in a profité pour rappeler that cet enjeu s’applique également à son domaine d’études de ella.

C’est tres vital. Les firmmières ne sont pas rémunérées pour leur stage. Elles doivent aussi étudier et travailler à temps plein. Ça creates a problematic. Il faut les remunerera plaidé celle qui dit avoir récemment rencontré la députée caquiste Suzanne Tremblay pour faire valoir sure factors.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *