Skip to content

La Chine succesful de défaire le chiffrement RSA grâce à l’informatique quantique ?

A staff of Chinese language universities affirms haut et fort after the tip of the month of December qu’ils ont réussi à trouver un moyen de déchiffrer l’algorithme de cryptographie most utilisé en ligne: le chiffrement RSA. Les chercheurs auraient utilisé un ordinateur quantique performant pour réussir cette prouesse. Toutefois, sure specialists will demand whether it is actually attainable.

A quantum laptop of 372 qubits met the incorrect RSA chiffrement

Dans leur publication, ces 24 chercheurs et doctorants chinois issus de plusieurs universités et laboratoires d’État explicitent la méthode qu’ils ont utilisée pour réussir à passer outre le chiffrement RSA. Ils auraiente exploité un ordinateur quantique d’une poissance de 372 qubits, l’unité de base de l’informatique quantique qui permet le stockage des informations quantiques, à l’instar du bit dans l’informatique classique.

In the identical class

A pc panne causes a basic confusion on the American airports

À titre de comparaison, in 2022, IBM introduced Opsey, its 433-qubit quantum machine and devrait dépasser le seuil des 1,000 qubits cette année. Les appareils de l’entreprise américaine qui sont les plus puissants — parmi ceux présentés publicement — seraient donc capables de casser le chiffrement RSA à desde du momento où l’algorithme conçu par les chercheurs chinois y est implanté.

Si leur méthode s’avère être correcte, il s’agirait là d’une véritable avancée dans le secteur de la securité informatique… Mais aussi d’une véritable désillusion pour le chiffrement RSA, très utilisé sur les platformes d’e-commerce notamment . Nevertheless, many specialists are penchés sur cette approach de decryptage mise au level par les chercheurs chinois et elle est déjà sous le feu des critiques.

Peter Shor plutôt skeptic quant au fonctionnement de cet algorithme

for him Monetary Instances, Peter Shor, a mathematician from the Massachusetts Institute of Know-how (MIT), donné son avis sur cette méthode. Il est notamment connu pour avoir mis au level un algorithme quantique portant son él nom de él, et qui permettrait justement de casser le chiffrement RSA s’il était attainable de l’implanter dans un ordinateur quantique. The chercheur affirms that the article shouldn’t be faux. Nevertheless, il ajoute que les chercheurs chinois n’ont pas réussi à determiner à quelle vitesse l’algorithme qu’ils ont mis au level pourrait functionner.

En d’autres termes, même si cette méthode était au level, elle pourrait mettre des centaines, si ce n’est des milliers d’années pour qu’elle puisse enfin réussir à déchiffrer le RSA. « Within the absence of all analyzes that can be sooner, I think about that essentially the most possible state of affairs is that there isn’t a nice enchancment », concluded the well-known mathematician.

De son côté, Bruce Schneier, a specialist in cryptography, affirms that the tactic mis au level par les universitaires chinois rests on the travaux de Peter Schnorr till 2021, and qui eux-mêmes, are topic to debate. Il ajoute que selon lui, ces travaux n’auraient jamais dû être publiés. Au vu de l’significance du sujet, le gouvernement chinois aurait tout à fait pu classifier le file.

One different theorie vise à dire that ces travaux ont été rendus publics afin d’avertir les pays occidentaux quant aux avancées de la Chine dans le secteur de l’informatique quantique. Il est vrai que par le passé, la Chine a déjà essayé de provever qu’elle était en avance dans ce domaine. In 2021, the chercheurs of the College of Sciences and Know-how of China affirmed notamment that leur ordinateur quantique était bien plus puissant that celui mis au level par Google.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *