Skip to content

La société lozérienne Hugon Tourisme fait rouler ses autocars au gasoline 100% rapeseed

L’entreprise installée sur le causse d’Auge à Mende fait le choix d’une énergie non fossile.

When the bus fleet was renewed for 4 of its common strains, the Hugon Tourisme firm a voulu “franchise the previous of the ecologyas resold by Florian Lavaure, are directeur. We determined to make use of a non-fossil vitality.”

Trente et un autocars de l’entreprise de transport de voyageurs roulent ainsi, depuis le mois de septembre, au colza: cinq en Lozère, et 26 en Haute-Loire. “Ce carburant est produit et raffiné en Francedefined Florian Lavaure. The manufacturing is carried out by 56,000 farmers. Deux raffineries du groupe Avril finalized it.”

L’entreprise lozérienne a fait installer treis cuves de 20,000 liters pour la livraison de ce carburant végétal, sur ses websites de Mende, Yssingeaux et Le Puy-en-Velay. Tandis that the brand new buses ont été adaptés au colza, en partenariat avec le constructeur allemand Man.

Pas d’economie

The choice of changer of gasoline to this prize selon “unites démarche collectiveapprove Dominique Lavaure, father of Florian, who directs the corporate with sons. Nous avons put in des panneaux photovoltaïques sur les toits de nos bâtiments. Nous avons une cuve de récupération des eaux de pluie, un tunnel de lavage.”

A souci pour l’écologie évident. “Mais ce n’est pas pour une query d’économiedetailed Florian Lavaure. Le gasoline au colza est indexé sur le prix du gazole. Et il entraîne une surconsommation de 3%. Mais le transporte en commun se doit d’être écologique. Il doit montrer l’exemple dans sa façon d’agir. Nous, nous avons fait ce choix. Les vehicles nous appartiennent. Nous avons obtenu les marchés. The rapeseed represents a very good vitality of transition. Écologiquement, hors électrique, c’est ce qui se fait de mieux. Les constructeurs travaillent sur l’huile de colza, le gaz, l’hydrogène et l’électrique. Mais seul le végétal est actuellement au level.”

household enterprise

In faisant cette démarche, “nous nous sommes engagés dans la charte CO2 initiée par le ministère de la Transition écologiquepoursuit le Lozérien, âgé de 34 ans. Il ya des objectifs à atteindre, et nous sommes bien au-delà. Cela nous a permiso de prendre un virage dans l’entreprise. Il ya un peu de surconsommation, mais il ne faut pas regarder en arrière. Il faut plutôt voir les émissions de CO2 et la air pollution que nore secteur d’activité engenders.”

Hugon Tourisme Society “exists after 1952Rappelle Florian Lavaure. C’est la plus vieille entreprise de transport de voyageurs de Lozère.” Elle délivre chaque mois “180 fiches de paie, mais pas que des temps pleins. Nous employons des agriculteurs et des retraités pour le transport scolaire. Nous sommes une entreprise familiale, c’est ce qui fait notre power.” Elle donne désormais le la de la transition energétique.

Formations pendant les vacances

The Hugon Tourisme firm doesn’t compromise on safety. Elle a profité des vacances de la Toussaint pour programmer des formations à ses chauffeurs. Des apprentissages in regards to the PMR ramps (entry for handicap folks), the administration of conflicts à l’intérieur d’un automobile, the safety, l’écoconduite, and many others. “Cela renter dans les objectivefs d’économiser le CO2confides Florian Lavaure. Nous avons toujours cet esprit en tête.”

Chaque année, aussi, un intervenant extérieur vient directar una formation au siège de l’entreprise pour explicer aux chauffeurs remark réagir en cas d’incendie, et quel protocole suivre pour faire evacuer un vehicule as shortly as doable.

With out the éthylotest antidémarrage, the staff all of the buses used for the transport of voyageurs after 2010. A check even when the driving force is subjected, when the veut faire is filled with a bus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *