Skip to content

Sifa applied sciences, la fonderie d’Orléans, fermera fin février, faute de repreneur

Plusieurs salariés, the administrators Patrick Bellity, president, and Julien Barbrault, common director, accompanied by legal professionals and Franck Michel, judiciary administrator, ont participé à l’viewers de mi-parcours, Mercredi janvier 11, at 12:30 p.m. , au tribunal de commerce d’Orléans.

Tribunal qui avait pronounced the judicial liquidation of the foundry on November 30, 2022, all based on an exercise poursuite jusqu’au February 28, 2023. Additionally part of 78 working salaries, at the moment, to honor the final commandes assigned to Maserati and Renault . Les autres sont au chomage approach.

“Passer à different selected”

Les salariés, par la voix du délégué union FO Loïc Beury, suing l’arrêt immédiat du travail, so as to “passer à autre selected”, the motivation étant au plus bas. Et pour chercher un emploi plus rapidement dans les industries alentour. “Ce ne sera pas un probleme pour les technicians de upkeep, les ajusteurs, ceux qui ont un métier…, mais ce sera plus complicé pour les moins qualifiés”, craignent the representatives du personnel, who estimate l’ancienneté moyenne à 25 -30 years

Toujours est-il que l’activité se posuivra comme prévu jusqu’au 28 fevrier, avec une nouvelle viewers le 22 fevrier afin d’acter la liquidation et de lancer le plan de sauvelle de l’emploi.

The positioning can be bought

Effectively, the foundry shoots the land that it occupies after 1936. The three-hectare près terrain and the 22,000-mètre bastions can be bought alors, ce qui ne devrait pas poser de problème dans un web site très bien situé, dans la zone des Montees au sud d’Orléans.

Le projet de reprise un temps évoqué n’a pas pu se concrétiser, faute de partenaire. Julien Barbrault, le directeur, avait, en effet, a projet de compactage du sable pouvant se constituer aux dalles de béton utilisées dans les travaux publics.

Vers una possible fermeture de l’usine NGK Spark Plugs, à Meung-sur-Loire

“The brutal arrest of a marché with Renault”

Il est, de plus, not possible to think about a reprise by a different foundry, the secteur étant en voie d’être sinistré, avec le passage des moteurs termiques aux moteurs électriques. Patrick Bellity, 66 years previous, a dit, earlier than the court docket, are émotion de voir sa carrière industrielle en fonderie s’achever. “J’espère une suite digne pour les salariés, que le PSE passe properly. Cela ne sera plus entre nos mains.”Patrick Bellity (à droite) forward of the viewers.

“Depuis que nous avons repris Sifa voilà six ans, nous avons été très combatifs”, at-il réagi. “Mais deux ans après la reprise, nous avons subi le “dieselgate”, puis des coupes tordus de purchasers, puis le Covid with a marché car qui est toujours 30% en dessous des chiffres de 2019, la délocalisation des pièces, et maintenant les coûts de l’énergie. Début 2022, nous avons eu l’arrêt brutal d’un marché avec Renault, pour plusieurs thousands and thousands. Sans cet arrêt, nous aurions puede demand un étalement du remboursement du prêt garanti par l’État, de 2, 1 million euros, mais cela n’a pas été attainable. Je me réserve d’ailleurs le droit de donner des suites à cette décision de Renault.”

Les salariés additionally accused the choices of l’État in favor of the tip of the thermal motors et le manque d’anticipation et de diversification, hors de l’car, des dirigeants de Sifa.

carole tribute

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *