Skip to content

topic majeurs pour les Golf equipment utilisateurs Oracle

Lors de leur Journée Utilisateurs 2022, Emmanuel Ruez (président de l’Affiliation des Utilisateurs Français d’Oracle – AUFO) et Yohann Garcia (Membership utilisateurs JD Edwards) ont échangé avec LeMagIT sur les grandes problématiques de l’écosystème Oracle et plus largement, sur les thèmes IT majeurs de l’époque. En primer lieu la nécessité de faire évoluer les behaviors personals et les pratiques IT pour sauver la planète, et améliorer ses critères ESG.

LeMagIT : What’s the dynamique of the AUFO within the years 2021 and 2022?

Emmanuel Ruez, president of the AUFO

Emmanuel Ruez (president of the AUFO) : Elle a été très bonne. We progress from 5 to 10%, additionally within the names of adherent firms than within the identify of members. Notre affiliation compte aujourd’hui une centaine d’entreprises adherentes et environ 400 membres [N.D.R. : l’inscription à l’AUFO se fait par entreprise et offre le droit à plusieurs employés d’être membre, à la différence de l’USF où les inscriptions se font par personne].

Paradoxically, this dynamique is defined extra by les confines than by une actualité particulière d’Oracle. Nous avons décidé de mettre en place des webinaires, d’une heure ou une heure trente (pas plus), tôt le matin, sur plein de thèmes… et cela a plu !

Aujourd’hui, nous continuons à organizer ces webinaires, sur des thèmes du second, avec des argumentaciones fortes et des intervenants forts. Un « bouche à oreille » se fait autour de cella et de nouvelles sociétés nous contactent, directement, pour nous rejoindre.

LeMagIT : Avec ces webinaires, you could contribute the worth to your members within the use or context of Oracle merchandise. Vous fixez-vous d’autres missions? How despere sur les pratiques commerciales et les décisions de l’éditeur?

« Le fight contre l’éditeur n’est pas la finalité de l’AUFO. Mais s’il ya des problèmes avec Oracle, on s’clarify. Et s’il faut s’expliquer durement, on s’explicate durement. »

Emmanuel RezPresident AUFO

Emmanuel Ruez: Notre ADN c’est, successfully, le partage d’expériences entre utilisateurs pour utiliser les produits le mieux potential et pour en tirer la meilleure rentabilité.

Le fight contre l’éditeur n’est pas la finalité de l’AUFO… Cela étant dit, s’il ya des problèmes avec Oracle, on s’clarify. Et s’il faut s’expliquer durement, on s’explicate durement.

Nous avons par exemple eu les mêmes problèmes de contractualisation que ceux de l’USF avec SAP. Nous avons monté des periods spécifiques. Pendant deux ans, tous les deux mois, un groupe de travail interne échangeait sur nos difficultés contractuelles. Nous ne parlions pas des prix entre nous – nous n’en avons pas le droit – mais on échangeait sur les augmentations ou sur les audits. À la clef, nous avons conçu des periods sur la préparation des audits. On a même fait come an historical d’Oracle who arrange his société dans ce domaine.

Et vis-à-vis d’Oracle, our planes endorsed a rôle de présentation en étant à l’époque porteurs des revendications de nos membres auprès du Directeur général Oracle France

Nous avons eu des conflits assez durs sur ce sujet, mais aujourd’hui cette période de transformation des contrats est un peu derrière nous.

LeMagIT : Essayez-vous aussi d’influer sur les produits d’Oracle ?

Emmanuel Ruez: Oui, nous sommes aussi porteurs des retours des utilisateurs français. It’s mandatory as a result of Oracle is a technological firm. Ses produits sortent souvent un peu tôt et il ya une vraie problématique de qualité sur les produits nouveaux.

« La France est traitée “moyennement”, dans le sens où elle n’est pas “dangerous traitée”, mais où elle n’est pas “tremendous bien” traitée non plus. »

Emmanuel RezPresident of the AUFO

L’autre selected, c’est que les membres de l’AUFO sont beaucoup sur l’ERP, et nous ne sommes pas des sociétés Anglo-Saxonnes. Nous avons des comptabilités particulières et il est indispensible qu’Oracle integra dans ces produits des choses qui sont importantes pour nous.

Or if you happen to regard it nicely, it is already 150,000 Oracle salariés on this planet and 1,500 in France, as l’indiquait Christophe Negrier. C’est 1 %. Il faut que la France pèse, mais si elle pèse pour un centième [en interne], elle ne pèsera pas suffisamment. Donc il faut que nous, l’AUFO, nous parts aussi cela auprès d’Oracle.

Et pas seulement auprès d’Oracle France, ce n’est pas suffisant. Donc nous nous sommes associés aux autres golf equipment utilisateurs européens et mondiaux. On se régulièrement régulièrement (all of the three mois round pour nos homologues européens). Le however est de voir si nos problemes sont particuliers ou s’ils sont partagés par d’autres pays.

Et puis nous nous déplaçons, notamment à l’Oracle Cloud World pour faire entender la parole de la France auprès de la path générale de l’éditeur… ce qui a forcément un effet sur la path d’Oracle France.

LeMagIT : Diriez-vous qu’Oracle vous entend ?

Emmanuel Ruez: I’d say that France is traitée «moyennement», dans le sens où elle n’est pas «mal traitée», mais où elle n’est pas «tremendous bien» traitée non plus.

Mais oui, notre parole est entendue. Et Oracle a été présent à notre événement en tant que partenaire. Ils n’arrivent pas en terrain conquis, as l’a d’ailleurs dit Christophe Negrier, avec humilité.

LeMagIT : What are your nice issues aujourd’hui ?

Emmanuel Ruez: La première problematique de fond, c’est l’évolution des produits dans le SaaS.

Nous nous assurons que ce qui est livré dans chaque model, plusieurs fois par an, corresponde au marché français. Mais aussi que le marché français connaît ce qui type. Cela ne sert à rien qu’Oracle nous fournisse des fonctionnalités que personne ne connaîtrait.

« I believed that l’on was going to speak concerning the transformation of the BI chez Oracle pendant un an ou deux. »

Emmanuel RezPresident of the AUFO

La deuxième problematique majeure, sans shock, c’est la BI. Nous allons metre en place des ateliers autour des différentes options BI d’Oracle. Il y en plein! C’est complicé pour nous de nous y retrouver. And Oracle creates encore de nouveaux produits. For instance FAW [N.D.R. : Fusion Analytics Warehouse] qui se colle à l’ERP SaaS.

I believed that l’on va parler de la transformation de la BI chez Oracle pendant un an ou deux… et une transformation, qui, je l’espère, aille dans le bon sens. C’est à dire vers le prédictif et de l’data supplémentaire, et pas juste des fichiers Excel ou du descriptif. In an inflationary and unstable world, it’s tough to foretell the long run. Les entreprises ont besoin de ces instruments pour se préparer.

Et sur les grands sujets transverses – because the celebration réglementaire et fiscale (dématérialisation des déclarations et des factures, and so on.) –, nous allons de plus en plus travailler avec des partenaires comme l’USF.

LeMagIT : Vous avez placé votre journée utilisateurs 2022 sous le signe du Inexperienced IT, de l’écologie et de la RSE/ESG. Is there a alternative that emanates from the considerations of your members (that are the fruit of a prize of conscience personnel or imposed by the laws)? Ou l’avez-vous fait pour, au contraire, éveiller les consciences de manière proactive?

Emmanuel Ruez: Déjà, we golf equipment admire the place prize of Christophe Negrier regarding the CSR influence of the options proposed by Oracle. Ce topic vital will probably be handled in 2023 dans le cadre d’un groupe de travail dédié.

Ensuite, in notre monde, la vie personelle et la vie professionnelle s’imbriquent de plus en plus. Les confinements Covid ont été des accélérateurs de ce mouvement de fond. Notre éthique personnell accepte de moins en moins des exigences professionnelles qui s’y opposeraient.

« Our golf equipment admire the place prize of Christophe Negrier regarding the CSR influence of the options proposed by Oracle. »

Emmanuel RezPresident of the AUFO

Les future contraintes réglementaires autour du Inexperienced IT nous permettent d’aborder les thèmes environnementaux dans nos organisations. Peu s’en plaignent.

Nous voulions dresser une picture de cette prize de conscience et comprendre remark Oracle devait et pouvait nous accompagner, nous, les utilisateurs. The steering committee of the golf equipment the place I unanimously converged on this theme that turned an awesome concern.

Au-delà d’une prize de conscience, la query est aussi de savoir touch upon peut agir intelligemment et efficacement, et ce que l’on peut faire à l’échelle des projets et des organisations.

Le rôle des golf equipment de proposer des retours d’expériences d’entreprise travaillant sur des approaches de sobriété numérique et de numérique responsable avait vraiment du sens. This strategy, faite de retours d’expériences et de « présentation de modèles », œuvre également pour la sensibilisation.

Loin d’avoir épuisé la tématique, le sujet devrait continuer d’accompagner les golf equipment lors de prochains événements.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *